Les chutes de Sarrebourg

Am Markt, Saarburg

 

Du petit pont métallique, on peut admirer le spectacle impressionnant de la masse d’eau tombant en cascade d’une falaise de 20 mètre. À l’origine, le Leuk encerclait la ville et alimentait les bassins de pêche et les douves du château de « Sarrebourg ». Au 13e siècle, on dévia le lit de la rivière pour assurer à la ville suffisamment d’eau contre les incendies. Au même moment, des moulins furent construits au fond de la vallée, au pied de la cascade. La force hydraulique actionnait les roues des moulins municipaux, aujourd’hui musée du moulin d’Hackenberg (cf. Musées), et celles des moulins du prince électeur (1657). Le bâtiment, l’Amüseum (cf. Musées), abrite la galerie municipale d’art contemporain, le musée municipal de l’artisanat traditionnel de Sarrebourg, la turbine la plus ancienne encore fonctionnelle et une vinothèque rustique.